Elections du 26 mai: Think tank Vigilance musulmane votera pour…

Le groupe de réflexion « Think tank Vigilance musulmane » a publié son intention de vote pour ce dimanche dans le cadre du triple scrutin fédéral, régional et européen. Quelle est sa préférence ? Pourquoi ce choix ? Réponses.

Depuis 2009, Think tank Vigilance musulmane analyse les programmes électoraux des différents partis politiques dans l’objectif de rendre public son choix. « Notre groupe de réflexion est composé de personnes d’origines diverses et de profils variés qui ont comme dénominateur commun d’être actives dans la lutte contre les discriminations et les atteintes aux droits fondamentaux. Aussi, nous sommes particulièrement attaché·e·s au principe politique de laïcité (qui repose sur l’égalité, la non-discrimination et la liberté) et sommes attentif·ve·s aux questions que soulève la visibilité des citoyen(ne)s de confession musulmane » explique le collectif.

Ce n’est pas une consigne de vote

Le groupe rappelle toutefois qu’il ne s’agit pas d’une consigne de vote. « Nous précisons qu’il ne s’agit pas de consigne de vote, ce qui serait une démarche de nature à déresponsabiliser voire infantiliser les électeurs et électrices, en leur soumettant du “prêt à voter”. Nous faisons simplement le choix de faire sortir notre préférence du secret de l’isoloir. Nous estimons que cette façon d’exercer nos droits politiques est une contribution utile au débat public, en particulier sur les questions qui nous mobilisent ». Et le choix est clair : « pour le triple scrutin (européen, fédéral et régional) du 26 mai prochain, nous voterons PTB/PvdA pour les élections du Parlement européen, PTB/PvdA pour les élections du Parlement fédéral, PTB pour les élections du Parlement wallon, PvdA pour les élections du Parlement flamand et Be.One pour les élections du Parlement bruxellois ».  Le choix du groupe de réflexion est clair mais surtout motivé. « Au regard de la composition de l’échiquier politique et de l’état des rapports de forces, le PTB/PvdA reste le parti qui a notre préférence pour ce scrutin en raison de la conformité de ses positions à nos priorités et sa capacité à faire bouger les lignes politiques à différents niveaux de pouvoir. Nous avons également décidé d’apporter, à Bruxelles, notre soutien au nouveau parti Be.One. En effet, il y présente une liste pluraliste qui a des positions radicales en faveur de l’égalité et la justice sociale et qui dispose d’une réelle possibilité de décrocher au moins un siège au Parlement régional bruxellois » affirme le collectif.

Différents thèmes passés au crible

Outre les préoccupations communes à tous les citoyens (emploi, enseignement, logement, santé, protection de l’environnement, etc.), le groupe de réflexion a aussi analysé le degré d’engagement des formations politiques au service de la protection des droits fondamentaux et de la justice sociale. Think tank Vigilance musulmane a notamment analysé les programmes électoraux du MR, PS, Ecolo, DéFI, cdH, PTB, Be.One et leurs éventuels homologues flamands. « Nous excluons de notre analyse les partis ouvertement d’extrême-droite. À travers l’initiative pourquivoter.info, notre objectif est de continuer à contribuer à la conscientisation aux enjeux politiques et à l’action publique » conclut le groupe de réflexion. Verdict le 26 mai !